Quand chercher un intervenant pour faciliter le changement

Quand une organisation n’a jamais mis en œuvre une démarche volontaire de facilitation du changement, et qu’elle en sent le besoin, la première chose à faire est de clarifier un minimum ce besoin sur le mode : « Mon organisation a besoin d’accompagner les équipes pour faire face : »

  • A la transformation de son organisation (fusion, réorganisation, modification des périmètres, externalisation ou son pendant, internalisation d’activité, etc)
  • A une transformation d’ordre technologique : outils, logiciels, dématerialisation de processus
  • A une transformation des processus internes ou transverses, tournée vers les clients, ou au contraire au service des équipes
  • A un mix de ces situations

La deuxième chose à clarifier : je sens le besoin d’un accompagnement pour quels motifs ? J’ai envie de produire quels effets sur mon organisation ?

Car au-delà des raisons qui ont créées le besoin de transformation, il y a la mise en sens de ce besoin dans le devenir de l’organisation. Si le seul objectif d’une transformation est le besoin unique de rentabiliser les investissements des actionnaires, la conduite du changement est inutile. En revanche, dans une optique plus large de satisfaction de toutes les parties prenantes, demande de plus en plus émergente des organisations, l’intervention en facilitation du changement peut produire beaucoup de valeur ajoutée.

Une fois que l’équipe dirigeante connait ces réponses, elle peut rechercher un spécialiste de la facilitation du changement. La posture de celui-ci sera évoqué dans un article ultérieur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *